L’histoire d’Alexandrina : la bravoure c’est quand on vit sa vie au maximum.

Alexandrina, qui a réalisé la première campagne pour Atelier Bravig, est née en Moldavie en 1993. Sa mère était issue d’une famille ordinaire aux revenus modestes. Elle a consacré sa vie à donner à sa fille la meilleur vie possible. Quand Alexandrina était enfant, elle a déménagé avec sa mèredans la capitale de la Modavie, Chișinău. Afin d’offrir à sa fille la meilleure école de la ville et des cours de danse, sa mère faisait des économies sur les vêtements et la nourriture. Pas une seule fois dans son enfance, Alexandrina n’a eu de vacances ou de journée libre, car elle était en constante préparation pour un avenir dans le domaine de la sanse, c’était beaucoup d’efforts quotidiens dans les salles danse classique, toujours accompagnées de sa mère.

Quand Alexandrina eut 14 ans, elle a été repérée par l’agence de mannequins locale et, quand elle eut 15 ans, elle était déjà mannequin à New York, accompagnée également de sa mère. Ensemble, elles ont parcouru le monde entier au fil de la carrière de mannequin d’Alexandrina – New York, Japon, Milan, Londres, partout où elle pouvait travailler comme mannequin. Elle n’a pas été payée avant l’âge de 16 ans, mais dès qu’elle a eu 16 ans, elle a reçu l’argent. Alexandrina a voyagé seule après ses 17 ans, presque sans escale. Elle a vécu à New York pendant environ 2 ans, elle a été en Asie, en Chine et au Japon pour tester le monde du mannequinat là-bas, mais n’a pas aimé la mentalité et est revenue en Europe.

La percée dans sa carrière de mannequin s’est produite quand Alexandrina a fait une campagne pour les parfums « Alien » de Thierry Mugler et elle gagnât assez d’argent pour rester à Paris pendant un certain temps.

Bien qu’il soit difficile de gagner de l’argent à Paris dans le mannequinat, Alexandrina avait très envie d’y rester pour étudier le français et s’approprier un peu du chic à la française. Pendant ce temps à Paris, Alexandrina débuta sa carrière d’actrice, elle décrocha son premier rôle et se fit présenter à un agent de cinéma. Alexandrina apparaît dans des rôles épisodiques dans la série « Emily à Paris » sur Netflix et autres. Elle a travaillé dur pour obtenir un bon accent français, ainsi qu’en l’anglais. En fait, elle parle couramment 6 langues. Pendant le confinement, il n’y avait pas beaucoup de travail pour Alexandrina à Paris et elle a décidé de déménager aux États-Unis, pensant que cela pourrait être bénéfique pour sa carrière d’actrice à Los Angeles, car il y a beaucoup de travail dans la publicité. Ce n’était pourtant pas censé arriver. Après avoir séjourné à Paris, Alexandrina a commencé à travailler comme traductrice pour la police française en utilisant toutes ses compétences linguistiques. Ce fut une expérience fascinante ! Les secrets de la vie ?
1) Le caractère avant tout
2) Faites ce que vous aimez et savez faire, améliorez-vous constamment et profitez-en au maximum.

10 Commentaires sur “L’histoire d’Alexandrina : la bravoure c’est quand on vit sa vie au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.